Le parcours de Claire

Aussi loin que je me souvienne, la cuisine a toujours occupé une place de cœur dans ma vie. Gamine, j’aimais cuisiner et surtout tout goûter, sentir. Mon enfance a le goût du boulgour aux légumes et de la tarte aux abricots à base de spéculoos de mon papa, le goût du pain de lotte de ma maman, des bugnes et de la blanquette de ma grand-mère et ou encore du riz breton de mon grand-père.

En grandissant, c’est pourtant vers des études d’archéologie que je me suis orientée. J’avais le goût de la terre, de l’histoire, des recherches aussi. Et puis la cuisine est venue par hasard. Pour financer mes études je pars en Suisse. Ce qui devait être un simple travail d’été s’est finalement transformé en un point de départ de ma carrière. Une histoire un peu folle. Comme on en voit au cinéma. Une histoire qui commence dans une salle de restaurant et qui finit en cuisine. J’ai tout appris en autodidacte. En regardant chaque geste, en mémorisant les techniques, en travaillant encore et encore. Jusqu’à me voir confier le poste de cheffe. Une consécration. Un défi aussi. J’expérimente, je me lance dans mes propres créations à l’écoute de mes intuitions sensorielles et de mes émotions. Aujourd’hui je peux dire que c’est en Suisse que j’ai tout appris. J’y suis restée 8 ans.

Révolution végétale

Guidée par une soif d’aventure et une histoire d’amour, j’embarque à bord d’un catamaran comme cheffe de cuisine avant de m’envoler pour la Thaïlande en 2012. Une révélation. Je découvre la cuisine végétarienne à travers la culture bouddhiste. Racines, herbes, épices, rien n’échappe à ma bibliothèque des saveurs. Je me familiarise aussi davantage à l’umami, ce fameux 5e goût.

De retour en France, je pose mes valises à Arès, en Gironde, sur le bassin d’Arcachon et suis embauchée comme cheffe dans un restaurant gastronomique traditionnel mais rapidement je ne me reconnais plus dans cette cuisine. Je décide alors de m’offrir un rôle sur mesure en ouvrant mon propre restaurant de gastronomie végétale. Le défi est de taille. Ma détermination aussi. En octobre 2016, ONA ouvre ses portes.

Découvrir l'univers ONA